Philippe Fragnière
Route du Pavement 117
1018 Lausanne
+41 (0)79 758 3969

Für den Inhalt dieser Seite ist eine neuere Version von Adobe Flash Player erforderlich.

Adobe Flash Player herunterladen

Et aussi: Hypnothérapie amoureuse - Séminaire
artistique - Fête de l'amour - à découvrir sur
www.erotic-attitude.com

 

parcours de vie

1960
me voilà né à Lausanne, cinquième d'une famille qui comptera six enfants.

à 7 ans
la mort passe et emporte ma soeur qui en a quinze. Elle devient, par idéalisation, la première femme de ma vie. Le prochain septennat sera autiste, ou presque.

enfant trop sage, je passe inaperçu, ne parle presque pas. J'observe le monde et vis dans mes pensées. À 8 ans je lis Pascal et trouve ça beau, sans pourtant rien n'y comprendre.. Je baigne dans une sorte de mélancolie contemplative. Je dessine en noir, crains les autres et cultive ma solitude.

de 14 à 21 ans
c'est les filles qui me tirent de ma torpeur et de mon ermitage. Je me lie très vite à celle qui deviendra ma femme. Je découvre les désirs du corps et les plaisirs coupables, mais chante de tout coeur à la messe. Mes premières clopes, qui ne me quitteront plus pendant 25 ans !

quand je dépasse ma timidité, je me retrouve dans les meneurs, tout surpris d'aimer la vie sociale. À 19 ans, j'épouse mon premier amour..

rencontre avec un maître à penser. Au-delà de ses mots, je vois une pensée qui m'habite et que je ne maîtrise pas.

un cours de théologie confirme mes désaccords avec l'Église et les croyants. Ils sont décidément trop fermés, ils ne me verront plus !

j'apprends le métier de maquettiste, étudie l'ébénisterie et la taille du bois avant de me tourner vers les arts plastiques. La sculpture prendra une large place dans ma vie.

de 21 à 28 ans
mon mariage subit l'épreuve du temps. Les prises de conscience personnelles sont abordées en toute franchise. On est idéalistes et très créatifs, on veut que ça dure toujours. Mais on est trop fusionnels. Ils faut prendre de la distance pour pouvoir se retrouver.

j'ouvre mon échoppe comme sculpteur et maquettiste. L'atelier se développe, la période est propice. Il y a du travail et j'engage du personnel. L'équipe ira jusqu'à six personnes. En parallèle, je développe ma création d'artiste, ponctuée d'expos. Je donne aussi des cours de sculpture.

ma quête spirituelle prendra corps après une courte incursion chez les Scientologue. Nourris à l'ésotérisme, au mysticisme et aux sagesses orientales, je découvre le Tao et le tantrisme, la méditation et le ressenti présent. Enfin, ma philosophie prend une coloration très personnelle, empreinte de don de soi et de désir amoureux.

de 28 à 35 ans
changement de vie ! La rupture maritale est incontournable. J'aime ma femme, mais j'ai l'intime conviction que je passe à côté de ma vie. Il faut partir ! Et la souffrance est profonde comme la mort...

je me reconstruis..

à 29 ans, je n'ai connu qu'une femme. Je pars ainsi en exploration de l'amour avec une conscience d'adulte. Chercheur attentif et passionné, j'analyse chaque situation en toute lucidité. Je vis quelques histoires engagées et une foule de petites rencontres magnifiques. Ivre de femmes et de sculpture, de fêtes et de travail, j'aime et je grandi.

en marge de mon atelier de maquettes, j'accepte un rôle de prof à l'école professionnelle et crée le premier cours pour maquettistes. J'enseignerai pendant quinze ans.

35 -42 ans
mon atelier prend la crise dans les dents et je dois fermer boutique. Je mettrai dix ans pour rembourser la dette. Aujourd'hui, c'est fait. Ouf !

je restaure ma maison de campagne. Les travaux se poursuivent encore aujourd'hui... J'y vois une métaphore évidente de ma construction intérieure.

essayiste en nouveaux comportements amoureux, je me confronte à la difficulté de trouver place dans un monde trop conformiste.

trois ans comme animateur de groupes sensibles dans le domaine social m'ont appris le lâcher-prise et le pouvoir de l'intégrité. On confond souvent le besoin d'aider et le plaisir d'aimer. Ma formation en psychologie fait un grand bond.

42-49 ans
ma maison me ressemble de plus en plus. Ou peut-être est-ce l'inverse...

mon expérience amoureuse gagne en profondeur et en authenticité. Les femmes que j'aime sont mes maîtres. Je développe des méthodes libératrices, découvre de nouvelles voies de partage.

en 2007 j'ouvre le site Internet www.ah-les-fous.com qui présente une philosophie amoureuse de grande ouverture. Mais une telle liberté est parfois déroutante. Je conçois donc un deuxième site, plus soft, qui permet d'aborder la question de l'amour en douceur et en toute sécurité. Les amants du futur sont nés, avec une vocation didactique.

j'écris toujours plus. Des milliers de bout de papiers reflètent ma pensée. Enfin je me lance à la rédaction d'un livre sur ma vision de l'amour. J'y travaille encore aujourd'hui sous la forme d'un roman.

49 – 52 ans
retours sur les bancs d'école ! Après la psychologie, l'étude de la PNL, puis une certification en hypnose Ericksonnienne. Là j'ai tout fini, c'est cool !

une montagne d'énergie consacrée aux amants du futur à travers moult évolutions, remises en question et modifications. Les conférences et ateliers divers peinent à réunir les foules ! Le sujet est par trop sensible semble-t-il. Je m'oriente vers l'écriture et un accompagnement plus subtil avec l'hypnothérapie.

je suis mon meilleur ami, je joue à la vie et je suis heureux. Je sais, normalement ça ne se dit pas. Mais je sens monter en moi une sage folie.

finalement, dans un monde qui se prend tellement au sérieux n'est-il pas raisonnable d'être cinglé ? Je souhaite à tous la plus belle des inspirations de l'être et je salue les fous...
tra-la-itou!

Für den Inhalt dieser Seite ist eine neuere Version von Adobe Flash Player erforderlich.

Adobe Flash Player herunterladen

NOTE IMPORTANTE !
Suite à un cambriolage, j’ai perdu toutes vos adresses e@mail. Si vous désirez continuer à recevoir de mes nouvelles, merci de me renvoyer un petit mot.