L'alliance à l'essai

Pourquoi ne pas imaginer un nouveau concept d’engagement axé sur le respect et l'évolution des partenaires ? Cette idée originale commence à se faire connaître sous le terme de « mariage à l’essai » et pourrait bien faire école…

Pour ma part, je préfère l’appellation d'alliance à l'essai, mieux adaptée à notre temps, que l’on choisisse de se marier ou non. Je crois que ce qui est attendu de nos unions aujourd’hui n’est pas comparable à ce que nous imposaient les dogmes anciens. Et c’est après avoir vécu moi-même une telle alliance que je peux en mesurer la portée en termes de réalisation et d’épanouissement personnel pour les deux partenaires.

Dans l’alliance à l’essai, les amoureux fixent librement les règles et les limites de leur union pour une durée qu’ils déterminent ensemble. Ils posent ainsi les bases d'un accord reconductible et modulable qui replace l'amour au centre d'une rencontre véritable.

L'alliance à l'essai libère le couple de ses promesses idéalistes pour valoriser un engagement mutuel plus conscient. Car c'est dans la lucidité de leur « essai » que ceux-ci construisent leur réussite.

L'alliance à l'essai redonne toute son importance à l’amour dans le couple, marié ou non. C'est un accord qui remet la relation en position centrale et donne aux partenaires la possibilité de réfléchir sur ce qu’ils mettent en œuvre au quotidien pour la maintenir vivante.

L'alliance à l'essai suppose une certaine idée de l'engagement que je vois ainsi:

- Le véritable engagement amène chaque partenaire à mobiliser toute son attention pour prendre soin de ce qui lui est précieux.
 
  - L'alliance amoureuse est un défi de compagnonnage qui vise à réaliser l'utopie d'une liberté complice.
     
  - Aimer est un acte créatif dans lequel chacun se réinvente chaque jour en prenant le risque d'éblouir l'autre.
     
  - L'alliance entre deux êtres ne devrait jamais empêcher aucun d'eux de suivre sa propre évolution personnelle.
     
  - La promesse de s'aimer pour toujours est une métaphore du désir, souvent fatale aux amoureux idéalistes.
     
  - Les « mariés » du futur se développent côte à côte jusqu'à ce que leurs mutations individuelles les séparent. C'est le sens de la phrase consacrée «jusqu'à ce que la mort vous sépare ».
     
  - S'allier, se marier, se pacser, c'est manifester son enthousiasme à être ensemble. Certains le font d'année en année, c'est une idée cohérente.

Dans la quête de cette liberté offerte sur ah-les-fous, je vois l'alliance à l'essai
comme un terrain fertile à l'épanouissement des amoureux. Une perspective qui
procure au couple les outils de la réussite pour que la relation se nourrisse du
plaisir de l’échange, sur les plans communicationnel, intime et spirituel.

février 2011